Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mai 2016 5 06 /05 /mai /2016 14:11

Bonjour,

voici le compte-rendu de la soirée par Ioan T Morar, journaliste et homme de lettres roumain :

Hier soir j’ai passé, presque contre mes attentes, un des meilleurs moments depuis que je suis en France. C’était une soirée de poésie Roumaine à la Ciotat, ma ville adoptive. J’avais vu, des mois avant, les affiches d’une soirée de poésie brésilienne. Je n’ai pas pu y aller, étant absent de la ville. Mais j’avais pensé que, au fond, vu le précédent créé, on pourrait organiser aussi une soirée de poésie roumaine. Comme ça, j’ai contacté Frédéric Ganga, poète et dirigeant du cénacle littéraire de la Ciotat qui est tombé tout de suite d’accord. On a eu une rencontre préliminaire avec lui et Paul Julien, le président de l'association Amitié Franco-Roumaine. On a fixé la date: 4 mai. J’ai proposé une ample sélection de poésie roumaine (j’ai cherché des bonnes traductions), avec Eminescu, Blaga, Bacovia, Minulescu, Blandiana, Sorescu, Virgil Mazilescu, Traian T. Coșovei, Adrian Popescu, Gellu Naum, Mircea Ivănescu, Robert Șerban. Et moi-même. Jai envoyé les poèmes afin que mes amis du cénacle puissent choisir leurs poèmes préférés. Voilà les préparatifs.

Hier soir ça s’est passé, avec une trentaine de personnes, les membres de l'association AFR et les membres du cénacle confondus.
Surprise, la première: un des membres du cénacle, français (sans liens de famille avec la Roumanie) est venue habillée en “peau de mouton” acheté en Maramureș ! N’oublions pas, à la Ciotat il ne fait pas si froid !

J’ai fait une courte présentation de la poésie roumaine, accessible pour un public étranger. Puis, les lectures de poésies. Quelques poèmes d'Eminescu, puis, Blaga et les poètes plus récents, souvent en original, et, après, la traduction française. C’était tout ce que j'avais prévu. Mais on a eu une belle continuation. Deuxième surprise: Régis et Marianne ont préparé un micro-récital Gherasim Luca, a deux voix. Gherasim Luca, poète d’origine roumaine, mort à Paris, a eu des audaces linguistiques -poétiques, du jamais vu! Un super moment de la soirée!
La troisième surprise : un membre du public a demandé la permission de lire, en provençal et en français, une poésie de Mistral dédiée à la Roumanie! Mistral était un bon ami de Vasile Alecsandri, poète roumain.

Puis, on a eu dans la soirée des discussions sur la poésie et la littérature roumaine. J’ai mentionné Anna de Noailles (née Brancoveanu). Des discussions sans aucune complaisance, comme j' ai eu peur. Une très belle soirée qui finit par un “apéro”. Un vrai intérêt de la part de tout le monde c’était le liant de cette rencontre culturelle, sans aucune fausse note.
C’est sûr, je n'ai pas mobilisé un stade, avec l’hymne national, je n'ai pas démoli les montagnes des préjugés, mais j' ai réussi à convaincre quelques Français de rester, pendant presque deux heures, très proches de la poésie et de la littérature roumaine. Merci, Frédéric Ganga, merci, Paul Julien !

Et au tour du Grand Portique d'ajouter : merci Ioan Morar !

En deuxième partie, quelques personnes ont dit des poème sur la paix, dans le cadre du Festival "PALABRA EN EL MUNDO", LA POESIE EN ACTION UNIVERSELLE POUR LA PAIX.

Et promesse a été faite d'organiser une soirée de poésies et de chansons tsiganes ; nous vous tiendrons informé-e-s.

Ioan Morar

Ioan Morar

(en haut) Marianne et Régis lisant Gherasim Luca - (en bas )Le public nombreux et assidu
(en haut) Marianne et Régis lisant Gherasim Luca - (en bas )Le public nombreux et assidu

(en haut) Marianne et Régis lisant Gherasim Luca - (en bas )Le public nombreux et assidu

Partager cet article

Repost 0
Published by Legrand P. - dans ARTISTES
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : LE GRAND PORTIQUE, SOYONS CURIEUX !
  • LE GRAND PORTIQUE, SOYONS CURIEUX !
  • : Infos des animations proposées par l'association éponyme sur l'ouverture au monde.
  • Contact

Recherche