Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 mars 2011 3 02 /03 /mars /2011 11:49

Revenant sur la soirée consacrée à Marie Fouillet, comédienne, conteuse, metteur en scène, chanteuse...je ne peux m'empêcher de penser à ces vers de Guillaume Apollinaire :

Vous y dansiez petite fille
Y danserez vous mère-grand
C'est la maclotte qui sautille
Toutes les cloches sonneront
Quand donc reviendrez-vous Marie

 

Marie a retrouvé une partie de sa jeunesse ciotadenne, avec de nombreux amis venus la voir, et ce sel de l'émotion a assaisonné toute la soirée.

 

Elle nous a présenté son rapport à l'art, avec à la fois la richesse du partage et l'utilisation de cette richesse non marchande par les financeurs qui paient peu en espèces sonnantes et trébuchantes,  mais aussi la place de l'artiste dans la société et son travail avec les publics que l'on dit "en difficulté".

 

Entrecoupées de petits contes sur les notions de chance et malchance, de destin, de l'avoir et de l'être, du miroir et de l'argent, ses interventions, largement enrichies de dialogues avec les 25 participants, nous ont  fait dépasser les horaires habituels de ce genre de soirée.

 

Il est presque impossible de résumer celle-ci. Je puis seulement vous inviter à vous rendre sur le site de pachamama, la déesse-mère, et l'urgence de réagir pour la préservation de la vie.

 

lien vers Pachamama

 

Espérons juste que nous reverrons Marie Fouillet avant son spectacle sur les sorcières de Figuerolles en 2013 !

Partager cet article
Repost0

commentaires