Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 octobre 2011 1 10 /10 /octobre /2011 11:15

Très bel article du journaliste de la Marseillaise qui a participé lui-même à l'expérimentation poétique du Grand Portique et d'Act Haz Art ! A noter le succès d'Ana qui obtient une photo dans la Marseillaise et dans la Provence du 9 Octobre. Bravo à la doyenne du monde !

 

lamarseillaise9oct11vf0001.jpg

 

Partager cet article
Repost0
10 octobre 2011 1 10 /10 /octobre /2011 11:10

Remarquez bien les photos de la doyenne du monde en haut au milieu, avec Ana l'animatrice tout sourire, et en bas à droite, de l'atelier de jeux de rôles pour enfants avec Baptiste en meneur de jeu !

 

laprovence9oct20110001.jpg

Partager cet article
Repost0
7 octobre 2011 5 07 /10 /octobre /2011 14:05

Ca repart fort au Grand Portique !

 

A partir du mardi 11 octobre 2011, et tous les deuxièmes mardis du mois jusqu'à juin 2012, l'association vous accueille en son local du 18 rue LOuis Vignol pour des veillées à l'ancienne dès 20H30.

 

Le principe est simple : on apporte (si on peut) une boisson ou un dessert à partager, mais surtout quelque chose à dire (un poème, une devinette, une charade, une histoire drôle, un conte...) ou à chanter.

 

 Ensuite, on partage tout cela autour d'une table !

 

l'entrée est libre.

 

Qu'on se le dise à présent que c'est écrit !

 

 

Partager cet article
Repost0
7 octobre 2011 5 07 /10 /octobre /2011 13:47

Pour la troisième année, le Grand Portique va accueillir les assistants de langue étrangère, ces jeunes femmes et jeunes gens qui vont consacrer une année de leur vie au service de nos collèges et lycées.

 

Pour les recevoir dignement, nous vous demandons de nous rejoindre pour le pot d'accueil qui aura lieu ce lundi 10 Octobre  2011 à 20H au local du Grand Portique, 18 rue Louis Vignol.

 

Comme les années précédentes, nous vous proposerons de participer à un réseau informel d'assistance enjouée où alterneront les visites de la région (nature et culture), les repas chez l'habitant (c'est-à-dire chez nous) et tout ce que nous pouvons partager cette année avec les jeunes assistants, tout en étant à l'écoute de leurs propositions.

 

D'ores et déjà, nous saluons :

 

Alessandra Castagna l'italienne

Maria Hernandez Casillas l'espagnole
Samira Krischewski  l'allemande
Anya Lebioda l'états-unienne
Christopher Wood l'anglais

 

A presto, hasta luego, bis bald, see you soon, gis baldau !

Partager cet article
Repost0
5 octobre 2011 3 05 /10 /octobre /2011 13:48

Le coffre a grandi après l'absorption du premier objet magique (la bague dont le châton représente deux visages). Il dit à Pirik que nos héros vont devoir nager et plonger pour trouver le deuxième objet, qui se trouve dans le puits sans fonds de la cité de Queltiame, au bord de la Mer éperonnée. Cela n'enchante guère le mage.

Ils dorment près d'une auberge, mais vont s'approvisionner à l'intérieur. Comme ils ne cessent de proposer un spectacle de cirque aux clients, ceux-ci les houspillent. Pitiruk et un mulmil sont tout près d'en venir aux mains. Heureusement, Fozi trouve les mots pour les apaiser.

Le lendemain, après avoir dormi à l'auberge, les aventuriers poursuivent leur voyage. Ils vont dans une autre auberge, mais où les gens sont plus accueillants. Ils apprennent que la foire de Queltiame va commencer et qu'il y aura un grand tournoi de gladiateurs. On leur propose du babamoc grillé, mais les deux pituriks préfèrent du chouvune avec des pétales de lilavune. Pitiruk et Pirik rencontrent un autre Piturik, Kirik, qui leur dit d'aller voir son cousin Kipirik à l'auberge du dragomoc de Queltiame. Nos amis donnent un spectacle sans accroc et récoltent 21 peccadilles, les spectateurs étant majoritairement des paysans descendus de leurs village.

Le jour suivant, ils décident de prendre la voie impériale pavée et se retrouvent dans un embouteillage monstre.

Alors que la nuit tombe, les soldats du baron de Queltiame annoncent que les portesd e la ville seront fermés la nuit pour plus de sécurité. Effectivement, un peu plus tard, des brigands essaient de voler un marchand. Les gardes interviennent et tout le monde se rendort.

Le lendemain, nos héros se posent la question du choix : doivent-ils essayer de soudoyer les gardes, doivent-ils confier la roulotte à Pitiruk, Fozi et Pirk s'affichant comme chevaliers de l'ordre de la pierre noire et de l'ordre de cristal, ou bien présenter leur laissez-passer d'agents secrets ? Finalement, ils optent pour cette solution. L'offcier de garde, le lieutenant Lilune, les laisse passer.

Nos amis se renseignet et arrivent devant l'auberge du dragomoc, juste à côté du poste de police principal. Là se côtoient des grands manants et des nobles, sous l'oeil sévère de deux gardiens mulmils à l'entrée. Un Piturik très bien habillé accueille les uns et les autres avec des formules très respectueuses.

Abordé, il donne rendez-vous après son service et leur recommande une auberge moins onéreuse, l'auberge des trois ksars. Là, dame Matma leur sert un excellent potage au chounavune rôti. Les habitués, qui grasseyent les r, les identifient tout de suite comme des étrangers. Des banderoles proclament dans le quartier : grand tournoi de gladiateurs, venez voir les plus grands gladiateurs de l'empire !

Les habitués leur font part de leurs pronostics ; il faut parier sur Katraka, le mulmil vainqeur des deux précédentes éditions, Sifuj, le jeune ksim rapide comme l'éclair ou Vassul le vétéran soltis très expérimenté. Pour entrer dans l'arène et parier, il faut payer deux dythirambes.

Après un copieux repas, les trois héros repartent à l'auberge du dragomoc. Ils trouvent Kiripik à qui ils annoncent qu'ils veulent voir le puits sans fonds.

3Vous voulez  vous suicider ?, demande Kiripik. personne n'est jamais revenu de ce trou."

Mais il accepte de les emmener jusque là...

 

 

Partager cet article
Repost0
4 octobre 2011 2 04 /10 /octobre /2011 20:46

Tandis que la ville de Queltiame s'approche, nos héros se demandent s'ils vont s'arrêter dans cette grande ville et risquer d'être repérés ou bien près d'un village, voire dans une claiirère en pleine forêt. C'est à ce moment-là qu'ils rencontrent, chevauchant un dracomoc (petit dragon rose et mauve de 5 mètres de long), une jeune soltis, Snéva, qui prétend les aider à rallier Ternelle d'en-Haut.

Essuyant un feu roulant de questions, notamment de la part de l'érudit Zigzam et du légionnaire Gorgatt, Snéva ne doirt son salut qu'à la bonne idée du mage Jezs qui propose de dtecter magiquement si Snéva dit la vérité. Il semble bien que oui.

Tout le monde s'arrête dans une clairière pour passer la nuit sous la tente. Au troisième tour de garde, un élémentaire de terre se précipite sur le campemant. Tout le monde est aspiré au fur à mesure, sauf Jesz qui reste imperturbable. Les sortilèges de Ritupik, Gnav, Zagzas et Jesz restent sans effet, comme les tentatives d'attaques d'Iturir et de Gorgatt. C'est cependant Gnav qui, en allongeant les racines des arbres jusqu'à l'élémentaire, permettra à ses amis de sortit du trou, Jezs renforçant encore le sortilège. A noter la fuite éperdue de Zigzam qui ne fera pas échapper à l'engloutissement...

 

Un peu plus tard, ils seront attaqués par des brigands qui décamperont vite en voyant à qui ils ont affaire.

 

L'élémentaire s'en va, laissant derrière lui l'entrée d'un tunnel très pentu de 5 mètres de diamètre et maçonné en pierres de taille...

 

Partager cet article
Repost0
4 octobre 2011 2 04 /10 /octobre /2011 13:36

Il y a des jours où tout vous semble beau.

 

Les deux amoureux boulangerie Lévêque vous écoutent et sourient de vos voeux de bonheur éternel.

 

Un mécène surgit de nulle part place Sadi Carnot.

 

C'est le moment de la fête des places et 1720 se rapproche. Pas au centre-ville, qu'est-ce que cela va donner aux plages ? Une bonne idée, il faut changer pour les uns. Cela doit se faire dans la vieille ville, disent les autres.

 

Un cruciverbiste distingué me propose de m'envoyer des livres pour les enfants depuis sa province lointaine.

 

Le lancement d'un atelier ciné-livres tous les lundis de 14H30 à 16H  à ma maison des associations place Evariste Gras intéresse le lecteur du square Bouissou.

 

Toute l'équipe de la pharmacie de ma rue du Maréchal Foch me sourit.

 

On rira beaucoup, place Sadi Carnot et à l'angle de la rue du Maréchal Joffre et de la chapelle Sainte Anne, de mes blagues :

 

Suite à la proposition d’encadrement militaire des mineurs délinquants, le gouvernement français réfléchirait à une proposition de corvée de chiottes et de parcours du combattant pour les grandes fortunes.

 

Suite à la victoire historique de la gauche au Sénat dans la 5ème république, Nicolas Sarkozy aurait décidé, en cas de réélection de fonder une septième république, Arnaud Montebourg ayant déjà déposé le brevet de la sixième. Dans cette septième république, les députés et les sénateurs seraient nommés…par le président de la république.

 

L'idée fait son chemin d'un livret des meilleures blagues du crieur...

 

Cette semaine est une semaine poétique, qu'on en juge !

Jeudi 6 octobre à 19H à la salle Paul Eluard :

La boîte à rêve, cabaret poétique puis soirée dansante.

 

Vendredi 7 Octobre à 18H au cercle de la Renaissance(face à la poste centrale) :

Grandeur et décadence du sonnet au XVIIème.

 

Certains membres du public se demandent si La Ciotat ne va pas bientôt concurrencer Aix-en-Provence !

 

J'ai choisi une chanson très courte, à laquelle j'adjoins un commentaire sur le pauvre régent Charles, duc de Touraine et comte de Ponthieu, surnommé à une époque le roi de Bourges, et qui, grâce à une certaine Jeanne d'Arc, deviendra un roi de France puissant et respecté des Anglais et des Bourguignons sous le nom de Charles VII :

 

Mes amis que reste-t-il
A ce Dauphin si gentil ?
Orléans, Beaugency,
Notre Dame de Cléry,
Vendôme, Vendôme !

 

Et cette fête des places du 8 octobre ? Fera-t-il beau ? Ce fameux spectacle de danse arboricole proposé par l'Amacca, et quel travail pour l'organisation des six places ! Tout ça pour une journée, mais quel plaisir de préparer cela !

 

Suis-je robin des bois, Peter Pan, un lutin, un elfe ou un mage ?

 

Non, juste le crieur de La Ciotat, un peu d'Aubagne et de Brignoles, du Castellet et...d'où sais-je encore ?

Partager cet article
Repost0
3 octobre 2011 1 03 /10 /octobre /2011 13:34

Le lendemain soir, les aventuriers établissent des tours de garde pour la nuit, non loin de la colline des ksims.

Pirik détecte des pas lumineux et de la primagie. Cela lui rappelle le canimoc géant. Pitiruk quitte la roulotte dans laquelle il était. La créature, devenue invisible, en profite pour s'emparer du coffre magique de Pirik. Heureusement, Pitiruk saute sur le coffre et immobilise la créature. Celle-ci réussit à se dématérialiser. Pirik s'aperçoit alors qu'elle a posé un mouchard magique sur le coffre, pour les suivre à distance. Pirik invoque alors une mille-pattes géant avec un bec d'oiseau de proie et lui confie la mission d'emmener le mouchard loin d'ici.

Le lendemain, le coffre leur dit qu'il sont arrivés près du premier objet magique à récupèrer. Il les guide jusqu'à un arbre creux qui les mène à l'entrée d'une grotte. Là, ils observent deux staues sur piédestal, l'une représentant une soltis à la longue robe et au panier rempli de fruits, l'autre un mulmil à l'armure recouvert de signes étranges. Sur le piédestal de la statue soltis est écrit, en mulmil et en langue mère : "méfie-toi des apparences". Sur la statue du mulmil est écrit : "qui libèrera le monstre périra par le monstre".

Il y a trois grilles, l'une devant une grotte remplie d'or et d'argent, une deuxième rempli d'objets brillants et la dernière, aux barreaux très épais et d'un métal inconnu, menant vers une pauvre jeune soltis qui les implore de les libèrer. Fozi discute longuement et refuse d'actionner le levier qui ouvrirait la grille. d'un coup, la jeune soltis suppliante se mue en un dragon terrifiant qui les insulte.

Alors, les deux stautes sortent de leur piedestal et vont l'une vers l'autre, se donnent la main. la statue soltis donne à Pirik une bague dont le châton représente une tête de soltise et un tête de mulmil. Pitiruk s'approche de la grotte aux objets magiques mais ceux-ci se tranforment en serpents.

Nos amis sortent d la grotte et tout disparaît derrière eux.

 

Partager cet article
Repost0
28 septembre 2011 3 28 /09 /septembre /2011 16:49

Le double effet crieur-guide costumé de La Ciotat : je deviens un personnage. j'essaie aussitôt de ne pas en jouer mais de resituer le propos. J'ai commencé de façon gratuite avec ma commère Suzel de Ceyreste qui me manque beaucoup, puis je me suis pensé : et si je déposais une demande de subvention ?

 

C'est comme cela que je sillonne les rues.

Ce mardi 27 septembre, entre le vide-grenier place Evariste Gras, le triatlonet l'aquatlon des Lumière, le stage d'esperanto à la maison pour tous Léo Lagrange, le lancement d'un nouveau festival du film court d'humour (excellente idée à mon avis), avec les expositions traditionnelles, j'ai de quoi dire.

Je n'ai pas trouvé de chanson et je ferai mieux la semaine prochaine. La préparation de la fête des places me prend de plus en plus de temps.

Il y a, heureusement, ce délicieux petit poème de Charles Cros ("l'ami de ma joie" chantait Charles Trénet :

Les quatre saisons - L'automne

L'automne fait les bruits froissés
De nos tumultueux baisers.

Dans l'eau tombent les feuilles sèches
Et sur ses yeux, les folles mèches.

Voici les pèches, les raisins,
J'aime mieux sa joue et ses seins.

Que me fait le soir triste et rouge,
Quand sa lèvre boudeuse bouge ?

Le vin qui coule des pressoirs
Est moins traître que ses yeux noirs.

 

Et les annonces humoristiques :

Suite au refus du parti communiste chinois de reconnaître la future réincarnation du dalaï-lama, le gouvernement grec aurait décidé de ne pas reconnaître la future augmentation de sa dette publique..

 

Suite à la fabrication, au Japon, de conserves de poisson pêchés dans des eaux radioactives proches de Fukushima pour des pays pauvres, le gouvernement français envisagerait de reconvertir ses centrales nucléaires en centres de thalassothérapie avec ce slogan : halte au nucléaire, vive le balnéaire !

 J'aurai une longue argumentation de Michel me remerciant pour la finesse de la deuxième annonce, car la Chine détient une part non négligeable de la dette greque. je n'ai pas le courage de lui dire que je ne le savais pas !

 Au 33 rue des Poilus, quelques passants et les habitués près de la boulangerie m'écoutent.

 Place Sadi Carnot, l'écume des glaces a fermé pour une semaine, mais j'aurais droit à quelques applaudissements.

 Au carrefour de l'horloge, merci  pour les sourires. Tiens ! le snack a fermé à côté du bar de l'horloge.

 

 Le square Bouissou est désert, à aprt trois liseurs et quelques badauds qui n'en reviennent pas.

La boucherie du maréchal Joffre est un bon endroit, avec ses vingt personnes occupées. Le silence se fait. Un monsieur que je traite de sportif mûr pour le triathlon s'assoit de surprise.

A l'angle de la chapelle Sainte Anne et de la rue Joffre, mon perchoir m'attend. C'est vraiment le meilleur endroit. Dommage que je n'ai pas trouvé de lieu sur le marché autour du cinéma. J'y viendrais peut-être...

J'ai droit à des applaudissements nourris et aux remerciements des forains.

Dans mes deux boulangeries, c'est le nucléaire qui lancera la discussion. Comment en sortir ? Va-t-on droit dans le mur le pied coincé sur l'accélérateur ?

Partager cet article
Repost0
27 septembre 2011 2 27 /09 /septembre /2011 14:40

La fête des places aura lieu le samedi 8 0ctobre 2011 sur 6 places du centre-ville :

 

Place Sadi Carnot (derrière l'église)

Place de l'escalet (au bout du vieux port vers les chantiers)

Place Evariste Gras (devant le cinéma Lumière)

Place Esquiros (entre les chapelles saint-Joseph et Sainte Anne)

Place Guibert (entre les rues de la liberté et Marius Monnet)

Place Louis Marin (en haut et à gauche  des Pénitents bleus, derrière l'école Louis Marin)

 

Voici le programme des 6 places :

 

 

Escalet (organisateurs : Léo Lagrange et Carvan Pirate):

Chanson française avec Dad and Co et Gaïa

Atelier théâtre de caravan Pirate

Danse flamenco avec Alma de Rumba

Matin exposition-vente de créateurs, peintres et sculptteurs

Ciotat Africa

spectacle de danse (cabarêve et cristal danse avec du hip-hop) de 10H à 18H

  

Louis Marin (organisateur : Petits Pieds Grands Pas) :

groupes de danse, plus jeux de rues, animations enfants.

  

Place Evariste Gras (organisateur : Adh'elles)

1.      STANDS et  ANIMATIONS:

·         « Asso-Art pour tous »(LCMV):proposera des ateliers ludiques autour des arts et du multimédia

 pour petits et grands.

·         Stands pour des associations invitées , et la bibliothèque municipale, animations diverses.

·         Exposition de peinture et photos en plein air. 

·         Vente de charité pour les projets d’aide aux femmes.

·         Ateliers bien être : Découverte Reïki à l'occasion de la Journée Nationale du Reïki,

                            Réflexologie , Massage bien-être partiels.

……... .et les commerçants de la place .

 

CANTINE Repas du Monde: CHILI CON CARNE et PLATS INDIENS.

 

2.      KIOSQUE :

 

·         13H30 à 14H30: Spectacle  « nostalgie des années 60, instrumental » par les « LES INTIMISTES » : Intermèdes: de musique  et chansons,  Mary-Aude, Serge, Luc et Jean Claude ..

·         19H: MUSICALI, MATILDA, chant lyrique Italien.

 

3.      PODIUM :

·         11H: BOSSA NOVA , Christian Delord , guitare et Jean Michel , percussions.

·         12H: 30 LYRIQUE.

·         15H à 16H30: SPICY NOTE et  Chanteuses « atelier JAZZ ET VOIX »,Sylvie Clément , Pierre Levan.

·         16H30 à 17H30: ALMA DE RUMBA :« Rumba Flamenca, ambiance GIPSY ».

·         17H30 à 18H: VENEZ PARTICIPER A UNE PERFORMANCE « Arts pour tous ».

 

4.   SUR LA PLACE ET DANS L’ARBRE 18 H00 à 19H: L'AMACCA -La Ciotat (Association pour le maintien des alternatives en matière de culture et de création artistiques) présente un

Spectacle   plein d’émotion   de    Cirque   aérien  et  danse   avec  les  arbres  par  la Compagnie Etoile de Mer: « JUSTE POUR REVER  » spectacle  qui vous fera pleurer …de  joie  .

 

Place Esquiros et rue du Maréchal Joffre (organisateur : Grand Portique) 

samedi 8 octobre 2011

de 9H45 à 18H.

 

 

Ateliers participatifs :

 

Coeur ou raison : assemblages surréalistes (statues)

Esperanto La Ciotat : Esperanto la langue courante

Je serai poète : chroniques poétiques (venez parler avec u poète et repartez avec ce souvenir écrit !)

Zygo : Mots en ribambelles, chroniques poétiques, jeux de rôles pour enfants, adolescents et adultes

 

 

Animations :

Le Grand Portique : ouverture par le Crieur public (9H45)

Histoires en scène : magie migratoire, mémoires d'époque et le feu follet des places

Act Az Hart et le Grand Portique : improvisations multi artistiques (11H30 et 17H) et migrations du son (venez écouter des poèmes et vous faire manipuler au rythme du poème !)

Radio melting-pot : indiscrétions migratoires

Sandra la fée : scène ouverte (un micro vous attend rue du Maréchal Joffre)

 

participation des commerçants, stands à l'extérieur

Affichage de mots sur la migration

 

Place Sadi carnot (organisateur) Cri mémoire: 12H-23H

Au local de CRI Mémoire, expo photos : « La Ciotat aux mille facettes ».

 

Toute la journée, Gigi animera la place avec son talent d’acteur !

Silhouettes costumées avec Lili lo Gouvello.

Stand de livres d’occasion (Amnesty International).

 

  • 11h: départ de la farandole de place en place
  • 12h Repas partagé ‘cuisines du monde’ : apportez un plat de « chez vous » !
  • 12h 30 : Ambiance jazzy avec Sylvie Clément et Pierre le Van (Spicynote) 

o   13h30  Théâtre forum : « le buzz sur le net !»  par  la troupe des Emboucaneurs  du RSSJ.

Puis, c’est la Scène ouverte.

  • 15h: Théâtre : "De là-bas à d'ici", petites histoires de migrants, groupe animé par Serge Ayala, dans le cadre du projet Identités Parcours Mémoire.
  • 15h30 : Danse salsa avec Maria de Cuba
  • 16h : Alegria de Triana (danses sévillanes)
  • 16h30 : "atelier impro et jeu direct sur vos émotions et souvenirs de La Ciotat" avec la compagnie Alzhar (RV à 15h pour les participants)
  • 16h50 : Danse avec “Girls on the place”
  • 17h : Danse hip-hop, avec Ingrid et Lawari, de Art-corps
  • 17h 30 : Henri Melosi (chansons françaises)
  • 18h à 18h 40  Meyriem et Thomas Rodriguez « Atelier du café » de la maison RITT (chansons)
  • 18h45 : Apéro dinatoire en musique - DJ Nicolas
  • 20h30 : Concert : Wato (world music)

 

Place Guibert (organisateur Académie de danse) :

diverses danses.

ATTENTION !

ON DEMANDE DES DANSEURS, DISEURS, CHANTEURS , MUSICIENS POUR LES DEUX IMPROVISATIONS MULTI ARTISTIQUES DE 11H ET 17H30 PLACE ESQUIROS ET TOUTE LA JOURNEE POUR LA SCENE OUVERTE.

SE RENDRE SUR PLACE A L(HEURE DITE OU TELEPHONER A FREDERIC AU 06 28 48 48 88

Partager cet article
Repost0