Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 août 2014 2 19 /08 /août /2014 13:55

CIOTADENNES, CIOTADENS, C’EST REPARTI

POUR LA FÊTE DES PLACES 2014 !

DÉCORATION DU CENTRE VILLE

ET

DÉFILÉ DU CENTRE-VILLE

QUOI ?

-dessins, peintures, textes sur papiers et cartons... pour la décoration
- chorégraphies, chansons, costumes, instruments... pour le défilé
Toutes vos idées et conseils sont les bienvenus.

QUI ?

Enfants, adolescents, jeunes adultes, parents, grands-parents...les ateliers sont gratuits et ouverts à tout le monde.

QUAND ? OU ?

Local du Grand Portique, 18 rue Louis Vignol :
- les lundis du 25 août au 29 septembre 2014 de 17H30 à 19H
-les mercredis du 27 août au 1er octobre 2014 de 14H à 15H30
Local du CIQ Ciotat centre, 27 rue Renan :
Les vendredis du 29 Août au 30 septembre 2014 de 15H à 17H
On vient quand on veut ou quand on peut !
Bonne humeur et boissons fraîches garanties !

Contact :Frédéric Ganga, coordonnateur culturel du Grand Portique. 06 28 48 48 88

Ou dans la rue le mardi matin (crieur public)

Avec le soutien de l’ACSE, de la ville de La Ciotat, de l’association des commerçants « Cœur de ville » et du CIQ Ciotat-centre.

LA FÊTE DES PLACES, C’EST LE SAMEDI 4 OCTOBRE 2014 TOUTE LA JOURNÉE !

Repost 0
Published by Legrand P. - dans fêtes et veillées
commenter cet article
23 juillet 2014 3 23 /07 /juillet /2014 21:30

Après des vacances en Normandie, le poète et crieur public Frédéric Ganga reprend ses balades humoristiquo-instructives de La Ciotat ! En chansons, histoires et anecdotes, vous saurez (presque) tout sur l'histoire de La Ciotat des Celto-Ligures au cinéma !

Rendez-vous du 22 Juillet au 28 Août les mardis, mercredis et jeudis à 18H devant les marches de l'église sur le port-vieux.

Participation aux frais : 5 euros. Gratuit pour les moins de douze ans.

Où se trouve cette rue mystérieuse et que dit le guide alternatif à son sujet ? Approchez...

Où se trouve cette rue mystérieuse et que dit le guide alternatif à son sujet ? Approchez...

Et, à partir de cinq personnes payantes, il vous est possible de réserver le jour ou l’heure de votre choix TOUTE L'ANNEE.

Pour réserver ou demander un renseignement, composez le 06 28 48 48 88.

Qu'on se le dise à présent que c'est écrit !

Repost 0
Published by Legrand P. - dans Visites guidées
commenter cet article
19 juin 2014 4 19 /06 /juin /2014 15:36

CIOTADENNES, CIOTADENS, C’EST PARTI

POUR LA FETE DES PLACES 2014 !

DECORATION DU CENTRE VILLE

ET

DEFILE DU CENTRE-VILLE

QUOI ?

-dessins, peintures, poèmes sur papiers et cartons... pour la décoration

- chorégraphies, chansons, costumes, instruments... pour le défilé

Toutes vos idées et conseils sont les bienvenus.

QUI ?

Enfants, adolescents, jeunes adultes, parents, grands-parents...les ateliers sont gratuits et ouverts à tout le monde.

QUAND ? OU ?

Local du Grand Portique, 18 rue Louis Vignol :

- les lundis 23 et 30 juin, 7 juillet 2014 de 17H30 à 19H

-les mercredis 18 et 25 juin, 2 et 9 juillet 2014 de 14H à 16H

Local du CIQ Ciotat centre, 27 rue Renan :

Les vendredis 20 et 27 juin, 4 juillet 2014 de 15H à 17H

Bonne humeur et boissons fraîches garanties !

Contact :Frédéric Ganga, coordonnateur culturel du Grand Portique. 06 28 48 48 88

Ou dans la rue le mardi matin (crieur public)

Avec le soutien de l’ACSE, de la ville de La Ciotat, de l’association des commerçants « Cœur de ville » et du CIQ Ciotat-centre.

Repost 0
Published by Legrand P. - dans fêtes et veillées
commenter cet article
26 mai 2014 1 26 /05 /mai /2014 08:18

Durant la fête des voisins, le Grand Portique, en partenariat avec la Maison des Associations, a envoyé le crieur public à la rencontres des festoyeuses et festoyeurs du centre-ville et alentours de 19H à 21H.

Avenue de Champan, résidence Pasteur, rue Fougasse devant le restaurant Lou Pitchounet, rue Victor Arnaud et rue du Rocher, le crieur public a salué l’assistance, parlé un peu de l'histoire de chaque endroit, remis des colliers fluorescents et offert une balade des voisins, "des Celto-Ligures au cinéma" à confirmer avant le 21 juin 2014.

Il a reçu un bien bel accueil à chaque fois et, s'il a parfois refusé un verre, c'était pour être sûr de finir sa tournée !

L'association Grand Portique et le crieur public disent un grand merci aux organisateurs de chaque fête des Voisins et au Service Citoyenneté de la Ville. A l'année prochaine !

Le crieur rue Fougasse avec son magnifique plateau à colliers

Le crieur rue Fougasse avec son magnifique plateau à colliers

Repost 0
Published by Legrand P.
commenter cet article
19 avril 2014 6 19 /04 /avril /2014 20:45

Bonsoir,

comme le numéro 0 l'an passé, lou gabian riant sort son bec aux beaux jours !

8 pages enchanteresses et sans acrimonie aucune !

En prime, une page entière consacrée à de très jeunes auteurs (moins de seize ans)

Envoyez-nous un texte qui fait rire et sourire avant le 8 mai, peut-être figurera-t-il dans le gabian numéro 1...et puis, nous vous proposons de nous soutenir en versant un don minimum de 5 euros.Votre nom figurera dans la liste des donateurs souscripteurs et vous recevrez autant de numéros du gabian riant 2014 que d'euros versés...la date limite de souscription est fixée au 14 mai 2014.

Pour plus d'informations, merci de contacter Frédéric Ganga par courriel à legrandportique@gmail.com ou de l'appeler au 06 28 48 48 88.

A bientôt et que la Joie nous garde !

Repost 0
Published by Legrand P.
commenter cet article
10 février 2014 1 10 /02 /février /2014 17:40

Le jeu de rôles, ce monde merveilleux que les jeunes et moins jeunes imaginent autour d'une table avec des dés bizarres, des fiches de personnages et un tableau velléda, ça vous tente ?

Le Grand Portique propose un stage de jeu de rôles en son local du 18 rue Louis Vignol, la première semaine des vacances de février, du lundi 24 au vendredi 28 février, de 14H à 16H. L'animateur en est Frédéric Ganga, poète, conteur et crieur public de La Ciotat.

Peuvent s'inscrire les enfants de 11 à 15 ans (collégiens).

Prix : 40 euros, dont 20 payable par chèque culture Latitude 13 (chéquier du Conseil général des Bouches-du-Rhône.

Plus de renseignements au 06 28 48 48 88

Repost 0
Published by Legrand P.
commenter cet article
9 février 2014 7 09 /02 /février /2014 17:43

Merveilleuse soirée sur la toponymie provençale animée par Denis Roux/Danis Ros, authentique locuteur de la lengo nostro.

Nous avons donc voyagé à travers l'histoire des noms de lieux en gardant à l'esprit que les hypothèses peuvent être nombreuses. La Provence ayant connu des peuplements pré-cltiques, celtiques, grecs, romains, germaniques, ajoutant à cela la langue provençale et la francisation abusive de certains termes provençaux par des "Français du Nord", tout l'art de la toponymie est de retrouver le nom le plus plausible.

Quelques exemples :

Exemple célèbre, véritable tarte à la crème des toponymistes, le Pas des Lanciers n’a rien à voir avec la cavalerie (ancié : en parler marseillais, encisa en rhodanien, « coupure, faille, défilé »), il s’agit d’un « passage étroit ». Dans le rempart nord d’un village de la Drôme provençale, bien en prise au mistral, on trouve la Porte rose, en fait pòrta aurosa, c’est-à-dire « ventée » (du provençal aura autre nom du « vent »).

Autre exemple de fausse attribution, la chaîne montagneuse varoise, Les Maures, d’après la majorité des toponymistes, n’est pas en rapport avec la présence des Sarrasins à La Garde-Freinet, mais plutôt à la couleur sombre de son couvert, de l’adjectif provençal more/-a « sombre » < lat. morus. Dans la basse vallée du Rhône, entre Montélimar et Orange s’étend le Tricastin, territoire du nom de la tribu celto-ligure des Tricastini. Sa capitale s’est appelée en français Saint-Paul-trois-Châteaux, ce qui est en fait une erreur de traduction, fondée sur la proximité sonore des termes latins qui désignent le nombre « trois » tres et le « château » castellum avec le nom de la tribu, les Tricastini

Nous avons été tellement emporté par des torrents de racines, préfixes et suffixes de la préhistoire au Moyen-Age, qu'il reste encore de la place pour une deuxième partie sur les toponymes. Ce sera le vendredi 28 février à 18H30.

Gramaci a tu, Danis per tei mots d"istori que n'avem plan pantaia !

Repost 0
Published by Legrand P.
commenter cet article
28 janvier 2014 2 28 /01 /janvier /2014 13:15

Je viens de comprendre pourquoi je continue à crier dans la rue. Il m'a fallu du temps mais ça valait la peine. cela peut se résumer en trois points :

1) J'ai commencé et je continue à crier dans les rues par plaisir et par nécessité. Pour moi, le poète est certes dans les livres d'autres poètes et dans l'écriture de ses ouvrages, mais aussi dans la rue, dans l'échange. Je dois apprendre autant sinon plus au contact d'autrui que dans l'étude de mon art. Quitter la rue serait donc perdre une moitié de la Poésie.

2) Je rencontre chaque mardi des personnes qui m'encouragent et me disent que la vie change dès lors qu'une personne chante, dit des poèmes, fait rire et sourire les gens. Quelquefois, de mes annonces humoristiques naît une discussion. C'était sur les actionnaires aujourd'hui, sur les chanteurs de charme la semaine dernière...peu importe ! L'occasion est trop belle.

3) Je suis persuadé qu'avoir un crieur public est pour la ville de La Ciotat un atout, non seulement d'un point de vue social en centre-ville, mais d'un point de vue touristique. Peu de villes ont en France un crieur et faire venir des gens pour voir à quoi ressemble l'étonnant personnage me semble relativement facile, du moment que la volonté politique est là.

Je persiste et signe donc, avec le regret de ne pas avoir de collègues donnant un peu de leur temps dans ce joyeux babil hebdomadaire. Amis musiciens, jongleurs, poètes, chanteurs, prenez la rue ! Elle est à tous, elle est à vous.

Et je termine par ce petit poème mi-plaisantin, mi-sérieux, que j'adresse à ceux qui se demandent pourquoi je parle fort :

Pourquoi parlé-je dans la rue

Quand je pourrais rester chez moi

A scruter l'écran inconnu

Près d'un pétillant feu de bois ?

Parce que j'aime le dehors

Le dehors où vivent les gens

A qui je peux parler dans crainte

Dans la distance d'une étreinte

Chez moi, je m'ennuierai à croire

Aux bêtises de la télé

Aux désirs que l'oisiveté

Réveille loin des promenoirs

Quand je suis dehors, je suis pur

Je parle avec désinvolture

Et pourtant avec la justesse

D'une bonne âme prophétesse

Voilà pourquoi, gens débonnaires

De petite et haute vertu

Nous partageons même lumière

Lorsque nous parlons dans la rue !

Frédéric GANGA 27 janvier 2014 21H53

Repost 0
Published by Legrand P.
commenter cet article
17 décembre 2013 2 17 /12 /décembre /2013 21:21

Dès début décembre, le centre-ville de La Ciotat est livré aux haut-parleurs volubiles. Si encore ceux-ci passaient d'agréables pastourelles, des airs de Noël, de lutin, de neige, de traîneaux, de guirlandes...mais non ! une radio locale, qui n'a rien demandé à personne, et dont les animateurs ne savent peut-être même pas qu'ils irradient du matin jusqu'au soir les principales artères du centre-ville.

Devant ce bruit, que peut faire le crieur, lui qui fréquente les mêmes angles de rue que les machines bavardes ? Après deux séances les 3 et 10 décembre, je jette l'éponge ce mardi 17. Je reviendrai mi-janvier après avoir digéré mes galettes des rois.

Mais, pour les fêtes, je ne peux résister au plaisir de vous communiquer les trois poèmes écrits pour ce temps que je vous souhaite merveilleux :

~~Vers l'avent

Penchés vers l'avant

Nous parlons de voyage

D'étoile et de ruban

Et de filles peu sages

Tout le long du parcours

Penchés sur notre esquif

Nous savons les détours

Et les tours de récifs

Aussi l'Avent prend-il

Une teinte de miel

Un Enfant en péril

Une Reine officielle

Et peu à peu s'installe

Dans le décor de fête

Un Noël de dédales

Une pluie de comètes

Penchés vers l'avant

Nous devisons sans cesse

Et le mystère est grand

Et l'avenir prouesse.

FG 21H30 25 novembre 2013

~~Vers Noël

J'attends je ne sais quoi, un signe

Dans la foule qui s'illumine

un amour total et vainqueur

La simplicité du bonheur

A chaque fois je me rappelle

Il y avait de grands Noël

Qu'en reste-t-il ? L'espoir peut-être

Que la matière va disparaître

J'attends bien depuis quarante ans

Car lorsque j' étais un enfant

C'était la grâce de Noël

Qui doucement battait des ailes

Vendeurs de rêves déjà morts

Vous qui vendez tous les trésors

Sans importance, savez-vous

Que le bonheur n'a pas de sous ?

Aujourd'hui mon âme est en peine

Mais ma confiance à nouveau pleine

S'abreuve à la moindre étincelle

Petit miracle de Noël.

FG 07H35 3 décembre 2013

~~Vers Noël II

Noël approche à petits pas

L'amour nous tient lieu de repas

Et l'espérance cabriole

Sur un cheval bleu qui s'envole

Angelots joufflus et gâteaux

Sapin, guirlandes et cadeaux

Nous guident vers ce lieu suprême

C'est Noël où tout le monde aime

Chassons bien la mélancolie

Tracas légers et lourds soucis

Et chargeons nous d'ailes superbes

Nous sommes les mages en herbe

Dans notre neuf esprit de Joie

Dans notre vieux cœur de la foi

En Dieu ou en l'Homme qu'importe

Si Noël frappe à notre porte !

FG 21H01 9 décembre 2013.

BONNES FETES DE NOEL ET A L'AN QUE VEN !

Repost 0
Published by Legrand P.
commenter cet article
17 décembre 2013 2 17 /12 /décembre /2013 21:04

Ce jeudi 12 décembre 2013, un évènement s'est produit dans notre bonne vieille ville de La Ciotat : sous la houlette de Raymond Ager, authentique sujet britannique, la première des rencontres mensuelles autour du jeu de backgammon a eu lieu. Nous étions neuf à apprendre les règles du jeu, fort simples au demeurant, mais qui laissent la part belle aux calculs pour faire avancer ses pions vers son camp tout en les protégeant ou en essayant de piéger les pions isolés de l'adversaire. Baptiste âgé de 13 ans, le benjamin de la soirée, a saisi très rapidement le principe du jeu.

Désormais, vous êtes toutes et tous invités à découvrir ce jeu ou vous perfectionner le deuxième jeudi de chaque mois à 19H.

Prochain rendez-vous le jeudi 9 janvier 2014 au local du Grand Portique, 18 rue Louis Vignol à La Ciotat.

Et peut-être parviendrons-nous, si nous sommes assez nombreux, à créer un club affilié à la FFBG, la Fédération Française de Backgammon !

Beaucoup de temps de réflexion pour cette découverte du bacgammon. C'est le plus jeune le plus vif !Beaucoup de temps de réflexion pour cette découverte du bacgammon. C'est le plus jeune le plus vif !

Beaucoup de temps de réflexion pour cette découverte du bacgammon. C'est le plus jeune le plus vif !

Repost 0
Published by Legrand P.
commenter cet article

Présentation

  • : LE GRAND PORTIQUE, SOYONS CURIEUX !
  • LE GRAND PORTIQUE, SOYONS CURIEUX !
  • : Infos des animations proposées par l'association éponyme sur l'ouverture au monde.
  • Contact

Recherche